La maison qui tue

Réal : Peter Duffell

1971 3/5

Un inspecteur vient enquêter sur la disparition d’une star de cinéma, et voilà-t-y pas que le planton lui raconte des histoires sur les précédents locataires. Un film à sketchs, j’adore ça bordel ! Dans la première histoire un écrivain imagine un tueur qui devient réel ! Tu parles, c’est l’amant de sa femme grimé qui le fait passer pour fou. Sauf que l’amant devient barge et bute tout le monde. Pas mal. Ensuite le grand Peter Cushing vient s’enterrer dans cette baraque fuyant les gens, et surtout le souvenir d’une femme aimée. Son pote (avec qui il a dû la partager) vient le voir et les deux compères tombent sous le charme d’une statue de cire en ville ressemblant à cette fameuse gonzesse. Sauf que le gérant du musée est jaloux du regard que les hommes portent sur elle. Macabre et efficace, beau travail sur les éclairages. Ensuite l’immense Christopher Lee a peur de sa fille, une sorcière ! Dit comme ça, c’est pas sexy, mais c’est bien foutu et ça marche malgré le démarrage un peu lent. Enfin l’histoire concernant le fameux acteur disparu, achetant une cape le transformant en vampire. En plus le veinard est accompagné par une vampire avec de gros nichons, une vraie bombe. Le flic viendra conclure tout ça en explorant la maison… dont il ne ressortira pas. Les éclairages sont variables, un peu trop crus par moment, colorés à d’autres moments pour appuyer les ambiances, mais dans l’ensemble il se dégage un sentiment de morbidité très fort. Ce qui est encore plus fort c’est de ne pas utiliser de violence physique ou d’effets spéciaux pour susciter cette atmosphère (ça se comprend vu que c’est le grand Robert Bloch qui a écrit es histoires). De la bonne came à l’ancienne.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s